Who We Are
Press Releases

Press Release

July 9, 2013 
Un nouveau regard sur les conditions de vie et l’état de santé de la population haïtienne

9 juillet 2013
Pétion-Ville, Haïti


La Ministre de la Santé Publique et de la Population, le Dr. Florence Duperval Guillaume, a lancé officiellement aujourd'hui les résultats de l'Enquête Mortalité, Morbidité et Utilisation des Services (EMMUS-V) de 2012. Les résultats de l'enquête révèlent du progrès en Haïti, particulièrement par rapport à la santé des femmes et aux conditions de vie de haïtiens.

Les données de l'EMMUS-V 2012 montrent des améliorations de la santé des femmes. Plus de deux tiers (67 %) des femmes enceintes ont effectué au moins les quatre visites prénatales recommandées.
L'état nutritionnel des femmes s'est amélioré depuis 2000 ; la prévalence de l'anémie chez les femmes est passée de 55 % en 2000 à 49 % en 2012. L'utilisation des méthodes modernes de contraception par les femmes en union est passée de 22 % en 2000 à 31 % en 2012. En plus, la comparaison des résultats de l'EMMUS-V 2012 avec ceux des enquêtes précédentes révèle une tendance régulière à la baisse des niveaux de fécondité. En 2012, une femme haïtienne a, en moyenne, 3,5 enfants à la fin de sa vie féconde, contre 4,8 enfants en 1994-1995.

Par ailleurs, au cours de l'EMMUS-V 2012 plus de 9 200 femmes et 8 200 hommes ont été testés pour le VIH. Les résultats indiquent que la prévalence du VIH dans la population âgée de 15-49 ans est estimée à 2,2 %. La prévalence est de 2,7 % chez les femmes et de 1,7 % chez les hommes. La prévalence du VIH est restée la même par rapport à l'EMMUS-IV de 2005-2006. Les résultats de l'EMMUS-V 2012 montrent que la proportion de femmes et d'hommes qui ont effectué un test de dépistage au cours des 12 mois ayant précédé l'enquête et qui ont reçu le résultat du dernier test a augmenté sensiblement depuis 2005-2006.

Les résultats de l'EMMUSV indiquent que les conditions de vie en Haïti se sont améliorées. Deux tiers de ménages en Haïti s'approvisionnent en eau de boisson auprès d'une source améliorée, comparativement à 55 % en 2005-2006. La proportion de ménages utilisant des toilettes non améliorées est passée de 70 % en 2005-2006 à 44 % en 2012. La possession de téléphones portables par des ménages a considérablement augmenté, passant de 17 % en 2005-2006 à 77 % en 2012.

L'Enquête Mortalité, Morbidité et Utilisation des Services (EMMUS‑V) a été commanditée par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) et réalisée en Haïti de janvier à juin 2012 par l'Institut Haïtien de l'Enfance (IHE). Au cours de l'enquête, 14 287 femmes âgées de 15-49 ans dans tous les ménages sélectionnés et 9 493 hommes âgés de 15-59 ans dans deux tiers des ménages sélectionnés ont été interviewés avec succès.

L'EMMUS-V a été réalisée avec l'appui financier de l'Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), de l'Agence Canadienne pour le Développement International (ACDI), du Fonds Mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, à travers le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). L'enquête a bénéficié de l'assistance technique de l'ICF International par le biais du programme Demographic and Health Surveys (MEASURE DHS), financé par l'USAID et dont l'objectif est de fournir un support et une assistance technique à des pays du monde entier pour la réalisation d'enquêtes sur la population et la santé. Plusieurs institutions ont apporté leur expertise à la réalisation de cette enquête, en particulier le Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) pour la réalisation des tests du VIH, ainsi que le laboratoire IMIS des Centres GHESKIO (Groupe Haïtien d'Etude du Sarcome de Kaposi et des Infections Opportunistes) pour le contrôle de qualité des tests de dépistage du VIH réalisés par le LNSP. Cette enquête a aussi bénéficié du support technique de l'Institut Haïtien de Statistique et d'Informatique (IHSI) pour la réalisation du plan d'échantillonnage.

Pour tous renseignements concernant l'EMMUS-V 2012, contacter l'Institut Haïtien de l'Enfance (IHE), 41 Rue Borno ; P.O. Box 15606 - Pétion-Ville, Haïti, Téléphone : 509 4874-9105 ; e-mail :ihehaiti@gmail.com.

Service de presse du MSPP